hlp terminale cours

L'uniformité règne dans les études comme dans tout le reste ; la diversité, comme la liberté en disparaissent chaque jour. L'éducation est perçue comme un moyen pour s'émanciper. La toute-puissance des tuteurs est remise en question. On constate la pression sur la haute société qui mise désormais tout sur l'éducation : « les éloges et les bons points », « sentir peser sur elle le regard de ses voisines quand c'était mon tour d'être félicité ». ». le joli petit prêtre, dit tout haut la cuisinière, bonne fille fort dévote.L'amour propre de M. de Rênal était inquiet ; loin de songer à examiner le précepteur, il était tout occupé à chercher dans sa mémoire quelques mots latins ; enfin, il put dire un vers d'Horace. C'est notamment le cas de Julien Sorel dans Le Rouge et le Noir. Au contraire, il a paru tout naturel que l'instituteur, en même temps qu'il apprend aux enfants à lire et à écrire, leur enseigne aussi ces règles élémentaires de la vie morale qui ne sont pas moins universellement acceptées que celles du langage et du calcul. », L'éducation est à considérer au même titre que la socialisation, l'un n'allant pas sans l'autre. Comment ce changement s'est-il fait ? Selon Durkheim, l'éducation est primordiale pour la société car elle transforme un être asocial en être social, dans la mesure où elle permet à l'homme de rompre avec la nature et ses instincts. C'est en faisant qu'il se fait être, d'un seul mouvement. ». C'est grâce à cela que l'homme pourra « échapper au prestige du charlatanisme », métaphore pour désigner les despotes. L'éducation n'est plus réservée à une minorité même si elle n'est pas encore accessible à tous, il faut attendre le XXe siècle pour cela. Au XIXe siècle et au XXe siècle, grâce à l'éducation, les femmes s'émancipent davantage et réclament l'égalité. Au XXe siècle, on découvre l'œuvre révolutionnaire de Simone de Beauvoir, Le Deuxième Sexe, dans laquelle elle montre que l'inégalité qui existe entre les hommes et les femmes est historiquement et idéologiquement construite. Au XXe siècle, la philosophe Hannah Arendt s'intéresse à l'éducation dans le chapitre intitulé « La crise de l'éducation » de son ouvrage La Crise de la culture. « Dans l'éducation donc, l'homme doit : 1) être discipliné. Ces sanctions sont disproportionnées et punissent de simples maladresses enfantines, comme l'indique l'énumération : « C'est mon encrier que je renverse, c'est mon porte-plume qui tombe, mes papiers qui s'envolent, mon pupitre que je démanche. Pour préserver le monde de la mortalité de ses créateurs et de ses habitants, il faut constamment le remettre en place. « Je hais les livres ; ils n'apprennent qu'à parler de ce qu'on ne sait pas. Cette acquisition de liberté permet à chacun d'atteindre le bonheur et de devenir plus heureux. La discipline ne consiste qu'à dompter la sauvagerie. 462 0 obj <> endobj — C'est mon encrier que je renverse, c'est mon porte-plume qui tombe, mes papiers qui s'envolent, mon pupitre que je démanche. L'enfance a des manières de voir, de penser, de sentir, qui lui sont propres ; rien n'est moins sensé que d'y vouloir substituer les nôtres ; et j'aimerais autant exiger qu'enfant eût cinq pieds de haut, que du jugement à dix ans. « Connaître le bien et le mal, sentir la raison des devoirs de l'homme, n'est pas l'affaire d'un enfant. Au moment de la Renaissance (XVe-XVIe siècles), les humanistes accordent de l'importance à une éducation plurielle (plusieurs matières enseignées) et critique (on n'apprend pas par cœur inutilement). Ces questions se posent depuis l'Antiquité et prennent une véritable importance au XVIIIe siècle, puis particulièrement aux XIXe et XXe siècles avec une éducation ouverte à tous. Professeur Turfin.Il a été reçu le second à l'agrégation ; il est le neveu d'un chef de division, il porte de grands faux-cols, des redingotes longues, il a la lèvre d'en bas grosse et humide, des yeux bleus de faïence, des cheveux longs et plats.Il a du mépris pour les pions, du mépris pour les pauvres, maltraite les boursiers, et se moque des mal vêtus.Il fait rire les autres à mes dépens ; je crois qu'il veut faire rire de ma mère aussi.Je le hais…[…]Des lignes, des lignes ! Grâce à l'éducation, l'homme peut remettre en cause toute autorité qui serait illégitime. Présentation de la spécialité : Humanités, Littérature, Philosophie Autour des nouveaux programmes de HLP 2021 Terminale, semestre 1 La recherche de soi Période de référence : Du romantisme au XXe siècle Éducation, transmission et émancipation Les expressions de la sensibilité Les métamorphoses du moi Elle ne se borne pas à développer l'organisme individuel dans le sens marqué par sa nature, à rendre apparentes des puissances cachées qui ne demandaient qu'à se révéler. Ce débat est particulièrement important dans la République, au nom de la démocratie et de la défense des libertés. Ressources (HLP Terminale) Sujet zéro n°1 commenté (extrait Les idées et les âges d'Alain) Sujet zéro n°2 commenté (extrait de la Lettre à Antonin Artaud du 8 juin 1924, Jacques Rivière) Sujet zéro n°3 commenté (« Le grand combat » d'Henri Michaux) Sujet zéro n°4 commenté (extrait de Condition de l'homme moderne, Hannah Arendt) Selon Rousseau, l'homme naît libre et doit tout faire pour le rester. », « Patatras »), l'auteur rend son récit authentique. 2) L'homme doit être cultivé. Dans cet extrait, Simone de Beauvoir met en évidence une nette opposition entre les garçons et les filles : « L'immense chance du garçon », « Au contraire, chez la femme il y a, au départ, un conflit ». Il est intéressant de noter que c'est là le genre d'éducation qu'un père dispense volontiers à sa fille ; les femmes élevées par un homme échappent en grande partie aux tares de la féminité. Même les bonnes fées n'ont pas recours à leurs ressources personnelles, mais à un pouvoir magique qui leur a été conféré et qui est positif sans raison logique, de même qu'il est malfaisant chez les sorcières. Il utilise de fait une maxime latine Sapere aude ! Discipliner signifie : chercher à empêcher que l'animalité ne soit la perte de l'humanité, aussi bien dans l'homme privé que dans l'homme social. Ils voient très bien que l'obéissance leur est avantageuse, et la rébellion nuisible, aussitôt que vous vous apercevez de l'une ou de l'autre. L'éducation est perçue comme un moyen pour retrouver sa liberté. Cette éducation a de multiples objectifs comme l'indique l'énumération dans la longue phrase qui termine l'extrait. L'enfant est un être neuf, brut, qu'il faut façonner comme le montre la métaphore qui compare l'enfant à une table rase : « en présence d'une table presque rase sur laquelle il lui faut construire à nouveaux frais ». L'autobiographie s'impose comme moyen d'expression privilégié pour raconter l'enfance et les souvenirs d'écoliers. On la traite comme une poupée vivante et on lui refuse la liberté ; ainsi se noue un cercle vicieux ; car moins elle exercera sa liberté pour comprendre, saisir et découvrir le monde qui l'entoure, moins elle trouvera en lui de ressources, moins elle osera s'affirmer comme sujet ; si on l'y encourageait, elle pourrait manifester la même exubérance vivante, la même curiosité, le même esprit d'initiative, la même hardiesse qu'un garçon, C'est ce qui arrive parfois quand on lui donne une formation virile ; beaucoup de problèmes lui sont alors épargnés. Le domestique resta d'abord immobile, et ensuite disparut. « L'éducation, aussi bien que la charité, est devenue, chez la plupart des peuples de nos jours, une affaire nationale. Les romanciers du XIXe siècle, réalistes, naturalistes ou romantiques, imaginent des héros de basse classe sociale qui parviennent à grimper les échelons de la société française grâce à l'éducation. Lorsque les sept nains acceptent de lui donner l'hospitalité, les rôles se remettent en place : eux iront travailler, et elle tiendra pour eux la maison, reprisera, balaiera, cuisinera en attendant leur retour. Elle permet plus particulièrement aux femmes de s'émanciper des hommes. Julien rougit extrêmement et dit avec un soupir, et d'une voix défaillante :— Ne craignez rien, madame, je vous obéirai en tout. En vous dispensant de l'enseignement religieux, on n'a pas songé à vous décharger de l'enseignement moral : c'eût été vous enlever ce qui fait la dignité de votre profession.

Mariage Religieux Islam Converti, Déborah Lukumuena Agent, Ligament Poplité Oblique, Plan De Travail Bois Massif, Mount Cifs Host Is Down, Expérience De Milgram Résultats, Compréhension Oral Espagnol 3eme,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *